Canada,Et ailleurs

A moi Niagara !

Hello !

En bonne blogueuse du dimanche que je suis, j’ai toujours pas fini de vous raconter nos vacances d’été de l’an dernier… Mais tout va bien, il n’est jamais trop tard, car vous êtes peut-être aussi en train d’organiser votre prochain voyage, et si ça se trouve, vous vous demandez si faire un crochet par Niagara ça vaut le coup et vous cherchez dans quel hôtel rester… et ça tombe bien car je vous donne mon avis sur la question dans cet article !

C’est donc après une nuit dans le car (Montréal-Toronto) et deux heures de train que nous sommes arrivés à Niagara, un peu épuisés. Je n’ai pas regretté d’avoir opté pour le train malgré un prix plus élevé : confortable, mais à la bourre, il nous a offert un peu de repos. De la gare, des bus permettent de rejoindre le « centre ville ». Oui, avec des guillemets. Welcome in Niagaraland, on est bien loin de la terre sauvage et de la nature que nous renvoie notre imaginaire. Malgré cela, difficile de décrire ce que l’on peut ressentir devant ce paysage. Abstraction faite des dizaines d’hôtels qui se tiennent derrière nous, la vue est tout simplement sublime, ce dont on se doutait un peu en ayant vu des photos… Mais en réalité, c’est encore mieux. Je ne pourrais pas vous dire si ces chutes sont mieux ou moins bien que d’autres car ce sont les seules que j’ai eu la chance de voir. Ce que je peux vous dire par contre, c’est qu’aucune photo ne peut rendre justice au bleu de l’eau. Je peux également ajouter que regarder l’eau qui tombe a un effet carrément hypnotique. Moi qui pensait qu’on s’ennuierait au bout de 10min et qu’on profiterait de la chambre d’hôtel pour se reposer, et bien je m’étais bien plantée. J’y ai passé des heures. Le soleil, le nuage de brume rafraîchissante lorsque le vent tourne et ce bruit sourd des chutes viennent renforcer ce sentiment d’apaisement, malgré les centaines de touristes qui se pressent contre les barrières.

Alors bien sûr, une journée aurait pu suffire mais nous avions décidé de rester une nuit sur place grâce aux financements reçus de la famille pour Noël. Oui, une chambre avec vue sur les chutes du Niagara, c’est un budget. Du coup je voulais en avoir pour mon argent et j’ai passé pas mal de temps à comparer toutes les offres : nombre d’étages, vue sur le côté Canadien / US / les deux, présence d’obstacles potentiels, taille du bain à remous, prix (forcément, attention selon les sites les taxes peuvent apparaître au moment du paiement), avis sur internet, vraies photos de clients… Bref après quelques heures de recherches et un tableau comparatif #JsuisPasFolleDuTout, mon choix s’est orienté vers le Niagara Falls Marriott Fallsview Hotel & Spa (attention à ne pas vous mélanger les pinceaux, il y a deux Marriott à Niagara) et j’étais aux anges. C’était tout simplement parfait : vue de folie + lit gigantesque + bain à remous deux personnes.

Bref pensez à vérifier l’heure de lever du soleil et réglez votre réveil si vous choisissez de dormir face aux chutes car la vue depuis les hôtels canadiens donne plein est. C’était un moment magique que je ne suis pas prête d’oublier. Alors, ira ou n’ira pas à Niagara ?


En bref

Article précédent

No Comments

Leave a Reply