Canada,Et ailleurs

Toronto here we go

Pour clôturer cette série d’articles « vacances au Canada » (oui presque un an pour tout publier, tout va bien), nous allons faire un tour du côté de Toronto. Spoiler alert : c’est une ville que j’ai adoré et j’aurais vraiment aimé y passer plus de temps… Du coup, j’espère réussir à faire concis mais ça m’a pas l’air gagné étant donné qu’au moment où j’écris ces mots, ma sélection d’illustration pour cet article comporte 38 photos…

Où dormir  ?

Côté hébergement, nous avions réservé une chambre chez l’habitant sur AirBnb… Avec vue sur la CN Tower #ObsessionChambreAvecVue . Nos hôtes étaient adorables et pleins de bons conseils. L’agencement de l’appartement était parfait pour garder tout de même une certaine sensation d’intimité. Le tout, pour un prix abordable, que demande le peuple ? Ah la référence de l’annonce peut-être ? C’est par là. Et si vous n’êtes pas encore sur AirBnB, mon code de parrainage vous permettra d’obtenir 35€ de réduction sur votre première réservation (et participera au financement de mon prochain voyage).

Que visiter ?

Il y a tellement à faire et à voir à Toronto. Nous avons passé pas mal de temps à nous balader simplement. La ville est très bien desservie par les transports en commun, et en particulier par le tramway et les bus (les cartes sont disponibles sur le site de la TTC). Voici ma sélection, en commençant par ce que j’ai préféré.

1. Prendre un taxi boat pour aller sur les îles.

Mais pas n’importe quel taxi boat, le tikki taxi. Un mec en chemise hawaïenne, du bon rock, un grand ciel bleu… Un des meilleurs souvenirs de ces vacances. Pour le retour, nous avions opté pour le ferry classique, bien moins fun (mais gratuit au retour).

Ah oui, vous ne le saviez sûrement pas mais Toronto est situé sur le bord du lac Ontario et une quinzaine d’îles forment un archipel accessible par bateau. Il s’agit sans doute de l’un des meilleurs points de vue de la ville et l’endroit idéal pour flâner ou se reposer un moment. Vous pouvez également y louer des vélos, ce n’est pas les voitures qui viendront vous gêner ici…

2. Faire un détour par la Graffiti Alley

Nous ne sommes pas de grands fan de musées d’art (que ce soit classique ou contemporain), mais l’art de rue, c’est une autre histoire. Située dans le nord du Fashion District, à la frontière de Chinatown, Rush Lane, aussi surnommée Graffiti Alley, est le lieu de pélerinage incontournable des amoureux d’art mural. Au départ, on se demande un peu où l’on s’aventure et plus on avance, plus la rue dévoile ses incroyables fresques.

3. Traîner dans les boutiques vintage de Kensington Market

Pour se la jouer comme Macklemore (allez, la vidéo, c’est cadeau), des boutiques vintage à tous les coins de rue, encore plus de street art, street food… Vous vous doutez bien que c’est vite devenu mon quartier favori…

4. Voir un match des Blue Jays au Roger Centre

C’est l’équipe de baseball locale. J’avais beaucoup entendu dire que les matchs de baseball étaient longs et ennuyeux. L’idée ne m’emballait donc pas plus que ça, mais j’ai fini par me laisser convaincre et j’ai adoré. L’ambiance était très cool et vu l’effervescence, ça semblait être un beau match. Bon OK, je suis pas certaine d’avoir saisi toutes les règles, mais qu’importe, c’était cool.

Le plus simple, c’est d’aller acheter ses billets directement aux guichets du stade, mais il est possible aussi de les prendre plus tôt sur internet histoire d’avoir de meilleures places.

5. La CN Tower

Il s’agit de la 2ème plus grande tour autoportée du monde. Malheureusement, pas de coucher de soleil de fifou le soir où nous sommes montés, ce n’est pas le genre de chose que l’on peut prévoir. C’était assez cool mais presque décevant après être montée sur le Top of the Rock à New York l’année dernière. Par contre, l’ascenseur est beaucoup plus impressionnant puisque vous pouvez voir l’extérieur lors de la montée. L’idéal est donc de se retrouver près d’une fenêtre lors de la montée. Pour se faire une petite frayeur, un plancher de verre a également été installé

6. Le Saint Lawrence Market

J’adore faire les marchés quand je suis à l’étranger, et le Marché Saint Lawrence ne fait pas exception. Depuis la station Union, il faudra compter une dizaine de minutes en prenant Front Street W. en direction de l’est. Le marché se trouve à l’angle avec Market Street, ça ne s’invente pas.

En marchant 15 minutes de plus, il est possible de faire un détour par le « Distillery District », le lieu est joli mais il m’a donné une impression très fausse, très « Disneyland ». On s’y est donc pas vraiment attardé.

7. Le tramway

Aussi appelé « Streetcars », le tramway a été mon moyen de locomotion favori. Il est particulièrement adapté aux trajets Est/Ouest. Sur certaines lignes, les anciennes voitures donnent un peu l’impression de voyager dans le temps. Comme nous ne restions que 3 jours, nous avions opté pour des pass journaliers que l’on a bien rentabilisés car mine de rien, Toronto est une ville très étendue.

Où manger  ?

Toronto est très réputé pour sa gastronomie, voici donc ma micro sélection avec 3 adresses testée qui valent le détour.

Les meilleurs Mac’n’cheese de la ville

Thomson Dinner – 550 Wellington St W.

Alerte tuerie absolue, tu peux brûler ton bikini pour cette année. On y sert LA comfort food ultime à l’américaine, soit le Mac’n’cheese, mais avec une pointe d’huile de truffe blanche. La perfection. Bonus n°1 : c’est ouvert de 6h à 3h du matin, 7 jours sur 7. Bonus n°2 : ce dinner fait partie du Thomson hôtel, dans lequel vous pourrez également trouver un rooftop où vous désaltérer.

Je vous met la recette en vidéo, au cas où vous soyez plus doués que moi car malgré diverses tentatives, impossible de reproduire ce plat à la maison

 

Des grillades au Carbon Bar

Carbon Bar – 99 Queen Street E.

Spécialité américaine par excellence, le barbecue. Ce sont nos hôtes AirBnB qui nous ont conseillé ce restaurant et nous avons beaucoup aimé. Le lieu est magnifique, les cocktails travaillés et la viande excellente. Nous avons juste dû patienter un peu au bar le temps qu’une table se libère.

 


THE breakast bun

Carousel Bakery – St. Lawrence Market, Upper Level 42 – 93 Front St E.

Parce que c’est le plus important repas de la journée, nous avons déniché le parfait petit déjeuner au Saint Lawrence Market, à la Carousel Bakery. Je sais que ça ne ressemble pas à grand chose comme ça, mais le rapport qualité / remplissage / prix est simplement excellent.

Bilan des courses

Je sais que je vous dis ça à chaque fois mais j’ai ADORÉ cette ville. Trois jours… C’était vraiment, VRAIMENT pas assez… Je pense qu’il nous aurait fallu au moins une semaine, pour goûter davantage de restaurants, tester d’autres cafés mais aussi s’aventurer dans des parcs naturels à proximité de la ville.

Voilà, c’est (enfin) fini pour cette petite série sur le Canada. Cet été, nous avons prévu une destination beaucoup moins lointaine : le Portugal. Et vous, c’est quoi votre prochaine voyage ?

 

Article précédent

2 Comments

  • Reply
    Gevaen
    29 juillet 2017 at 19 h 56 min

    Le rapport qualité /remplissage /rêve de cet article est simplement excellent. Bon voyage au Portugal, le mien sera en Bretagne, ça compte ?

    • Reply
      Mademoiselle paresse
      25 août 2017 at 15 h 04 min

      J’avais même pas vu ton message, merci beaucoup 🙂 Je te souhaite de pouvoir y aller un jour 😉

    Leave a Reply